« Le virus n’est pas le problème d’Anvers », insiste Steven Van Gucht

Belga / D. Gys

Treize communes de Belgique comptaient la semaine dernière plus d’une personne contaminée par le coronavirus pour 1.000 habitants, a-t-on appris lundi lors de la conférence de presse du Centre de crise et du SPF Santé publique. Le virus «n’est pas que le problème d’Anvers», a insisté le virologue et porte-parole interfédéral Covid-19, Steven Van Gucht.

«Sur base du nombre de nouvelles infections pour 100.000 habitants, on voit que le virus circule intensément sur notre territoire», a déclaré la porte-parole interfédérale Frédérique Jacobs. Les chiffres continuent à augmenter, a-t-elle dit, y compris dans les hôpitaux.

Cette augmentation est constatée dans tout le pays, et pas seulement à Anvers, a-t-elle souligné. «Nous constatons des augmentations à plusieurs endroits dans presque toutes les provinces, principalement dans les villes et les quartiers densément peuplés et à faible statut socio-économique.»

Selon Mme Jacobs, la majorité des infections sont diagnostiquées chez les personnes âgées entre 20 et 40 ans, mais les chiffres augmentent dans tous les groupes d’âge.