Manger une seule fois par jour: un régime efficace ou dangereux?

Ph. Unsplash

Il existe un nombre incalculable de régimes. Aujourd’hui, intéressons-nous à celui qui consiste à manger un seul repas par jour. Cette méthode est-elle efficace ou est-elle dangereuse pour la santé?

Le «One meal a day diet» (OMAD), également appelé régime 23: 1, est une tendance venue des États-Unis, où l’on ne compte plus les livres vantant les mérites de cette méthode. Peu à peu, ce régime apparaît chez nous mais il est loin de faire l’unanimité.

En quoi ça consiste?

Ce régime, ou plutôt cette méthode de jeûne, consiste à se contenter d’un seul et unique repas par jour. Il est également appelé 23: 1 car pendant 23h, il faut résister à la faim, tout en s’hydratant correctement, pour manger une heure par jour. Généralement, les adeptes de cette méthode privilégient le repas du soir. Évidemment, pour que ce régime soit efficace, il est déconseillé à celles et ceux qui le suivent de se goinfrer une fois venue l’heure du seul repas quotidien. Ainsi, il leur est conseillé de manger des sources de protéines maigres comme du blanc de poulet ou du poisson blanc, ou encore des fruits, des légumes, des œufs, des laitages ou des céréales complètes.

Des bienfaits

Les personnes qui préconisent cette méthode mettent en avant une perte de poids extrême mais aussi une augmentation des capacités physiques et mentales. Giorgio Bogoni a pratiqué l’OMAD durant trois ans, sans interruption. Il a publié un ouvrage (uniquement disponible en anglais) dans lequel il met en avant la perte de poids tout en continuant de savourer sa nourriture préférée. Selon lui, c’est un régime simple et efficace, pratiqué par nos ancêtres et par le monde animal qui garantit à celui qui le pratique «la santé de nos ancêtres». Mais est-ce vraiment un bon argument quand on sait que les hommes préhistoriques dépassaient rarement l’âge de 30 ans?

Logan Wolf est l’auteur d’un best-seller sur le One Meal a Day. Pour lui, cette méthode permet à celles et ceux qui ne sont pas capables de suivre un régime et de faire des exercices physiques rigoureusement de quand même perdre du poids. «Cette routine est efficace pour tout le monde. Elle aide à se muscler et à conserver les muscles. Ce n’est pas un hasard si elle est très appréciée des culturistes. La raison est simple: elle entraîne une perte de graisse et un gain de muscles», souligne l’auteur américain.

Des dangers

Les spécialistes et les professionnels de la santé ont un tout autre regard sur ce régime. L’an dernier, la diététicienne Laura Serio avait listé à nos confrères de Femme Actuelle les nombreux risques d’une telle méthode. Elle soulignait notamment le risque de carences diverses sur le long terme et l’apparition de maux comme des troubles de l’humeur, la fonte musculaire ou encore la baisse des défenses immunitaires. La diététicienne pointait également du doigt le risque de reprendre du poids mais aussi le risque de troubles digestifs dès la reprise d’une alimentation habituelle. Par ailleurs, Laura Serio déconseille ce type de régime aux personnes diabétiques, cardiaques, aux insuffisants rénaux et aux femmes enceintes. Les personnes qui suivent ce régime seraient également plus susceptibles de faire de la boulimie, profitant du seul repas de la journée pour manger des quantités importantes de nourriture, même en n’ayant plus faim.