Partez sur les traces de l’Empereur en suivant la Route Napoléon en Wallonie

Ph.-WBT-D.-Vasilov

Envie d’un peu dépaysement et de beaucoup d’Histoire tout en restant en Belgique? Et si vous suiviez les traces de Napoléon et de ses troupes au cours de leurs derniers jours avant la Bataille de Waterloo?

Tout le monde connaît la Bataille de Waterloo. Le 18 juin 1815, les armées anglaises du duc de Wellington et les troupes prussiennes du maréchal Blücher ont affronté l’armée française commandée par Napoléon. Les combats opposant près de 200.000 hommes de sept nations différentes ont fait près de 50.000 morts en une journée. Plus de 200 ans plus tard, cette bataille mondialement connue reste symbolisée par le Lion de Waterloo. Mais pour arriver jusque-là, Napoléon et ses troupes ont traversé durant quatre jours une partie de la Wallonie.

Ph. Felouch Kotek CC BY SA

94 km à travers la Wallonie

Aujourd’hui, il est possible de partir sur les traces de l’Empereur et de revivre son voyage jusqu’à Waterloo… ou plutôt Braine-l’Alleud (voir encadré). Pour cela, il suffit de suivre la Route Napoléon, un parcours de 94 km à travers la Wallonie créé à l’occasion du bicentenaire de la Bataille. Le départ de la Route de Napoléon en Wallonie se fait… en France, dans le petit village d’Hestrud situé à la frontière franco-belge. Direction ensuite Beaumont, là où les troupes de Napoléon ont installé un bivouac au pied de la Tour Salamandre pour y passer leur première nuit en Belgique. Aujourd’hui, cette construction du 11e siècle renferme un petit musée à visiter.

La Tour Salamandre
Ph.-WBT-D.-Vasilov

Le lendemain, le 15 juin 1815, le général Reille a installé son QG dans le château du Fosteau, une très belle bâtisse du 14e siècle elle aussi ouverte au public. À la fin de journée, les troupes napoléoniennes sont passées devant la Ferme de la cour, une ancienne ferme de l’Abbaye de Lobbes. Aujourd’hui, elle accueille la Distillerie de Biercée qui produit notamment la célèbre Mandarine Napoléon. À moins de 10 km de là, bien cachée entre deux arbres dans des chemins de campagne, vous trouverez la Chapelle des Trois Arbres. Située à Ham-sur-Heure, c’est l’endroit où Napoléon s’est arrêté le 15 juin, sur le coup de 9h30, pour observer son armée défiler.

Le 16 juin 1815, les troupes de Napoléon affrontent et vainquent l’armée prussienne lors de la bataille de Ligny. Installé dans une ancienne ferme du 17e siècle, le Ligny 1815 Museum retrace les combats acharnés qui ont eu lieu dans la région. Fleurus conserve quelques souvenirs de ce combat comme le Moulin Naveau au sommet duquel le premier empereur français a observé la topologie de la région. C’est aussi à Fleurus que se trouve le dernier palais impérial occupé par Napoléon en campagne. Il s’agit du Château de la Paix où l’Empereur a passé la nuit du 16 au 17 juin.

Ph.-WBT-D.-Vasilov

Le mémorial de la Bataille de Waterloo

À une vingtaine de km plus au nord, on trouve le Dernier Quartier Général de Napoléon, situé à Vieux-Genappe. C’est dans cette grande bâtisse, située à 4 km de la Butte du Lion, que les troupes épuisées de Napoléon ont passé la nuit du 17 au 18 juin. C’est dans cette ferme que les plans pour la bataille du lendemain furent établis. Ces lieux chargés d’histoire abritent aujourd’hui un musée, rénové en 2015 à l’occasion du bicentenaire de la bataille de Waterloo. À quelques centaines de mètres de là, il est possible de visiter la Ferme de Mont-Saint-Jean où le duc de Wellington avait installé son hôpital de campagne.

Ph.-WBT-D.-Vasilov

La Route de Napoléon en Wallonie se termine sur le site du Mémorial de la bataille Waterloo 1815. Les activités sont nombreuses sur ce site qui regroupe le musée du Mémorial, une immense toile historique de 110 m de long et de 12 m de haut baptisée le Panorama, la Butte du Lion et la Ferme d’Hougoumont.

Téléchargez le tracé GPX ou suivez le circuit de la Route Napoléon en Wallonie sur votre smartphone sur walloniebelgiquetourisme.be/routenapoleon et sur l’application Cirkwi

Thomas Wallemacq

Le Lion de Waterloo ne se trouve pas à Waterloo

Contrairement à ce que son nom indique, le Lion de Waterloo ne se situe pas à Waterloo. Ne vous inquiétez donc pas si votre GPS vous emmène à sur la route du Lion à … Braine-l’Alleud. Depuis des années, la commune de brainoise regrette cette situation et se sent « méprisée ». En 2014, elle avait attaqué en justice les éditions Michelin à propos de la publication d’un guide qui, selon elle, n’insistait pas suffisamment sur le fait que le Lion de Waterloo se trouvait à Braine-l’Alleud. Une bataille finalement perdue…

Ph. Pixabay