Militaires dans la rue: fin de l’opération en septembre?

Belga / T. Roge

Le nouveau chef de la Défense (Chod), l’amiral Michel Hofman, espère qu’au mois de septembre, les militaires pourront quitter les rues des villes. A ses yeux, 5 ans et demi après leur déploiement pour faire face à la menace terroriste, une solution doit être trouvée pour les remplacer.

Depuis janvier 2015, des militaires sont déployés dans le cadre de l’opération «Vigilant Guardian» (OVG) en appui de la police. «Après cinq ans et demi, nous avons eu suffisamment de temps pour réfléchir à une solution structurelle pour remplacer les militaires en rue. Ce n’est pas la mission première des militaires d’assurer la sécurité d’ambassades, de synagogues, etc.», a-t-il expliqué devant la commission de la Défense de la Chambre.

«Nous sommes prêts à quitter la rue. Septembre est une échéance réaliste pour terminer l’opération Vigilant Guardian dans le cadre sécuritaire actuel en Belgique», a ajouté l’amiral Hofman, reprenant une argumentation de son prédécesseur, le général Marc Compernol, et du ministre de la Défense, Philippe Goffin (MR).