Cet été, gardez la main verte !

Ph. Unsplash

Durant le confinement, de nombreux Belges se sont découvert une passion pour le jardinage. Et ça tombe bien, en été, il y a encore un tas de (bonnes) choses à planter dans son potager.

Ce printemps, durant le confinement, les Belges se sont découvert de nouveaux talents, comme le bricolage et le jardinage. Une enquête de l’institut d’études de marché et d’audit marketing GfK a montré que le temps libéré par la diminution de la charge de travail avait déplacé l’attention des consommateurs belges vers un mode de vie plus sain. Selon les résultats de l’étude de GfK «Coronavirus Consumer Pulse» publiée fin avril, 72% des consommateurs belges s’intéressent au jardinage, soit une augmentation de + 17% par rapport à d’habitude. Parmi eux, 23% avaient déclaré avoir prévu d’acheter des plantes ou des graines dans les semaines à venir. La ruée dans les jardineries lors du déconfinement a montré que cet intérêt était devenu une réalité. Les Belges ont fait le plein carré potager, de plantes et de semences.

Le bonheur est dans le potager

Les experts nous avaient prévenus. Pour préserver notre bien-être psychologique et social durant le confinement, il fallait faire des activités. Le jardinage faisait partie de ces occupations qui font du bien. Selon Florence Servan-Schreiber, spécialiste de la psychologie positive, à l’instar de faire l’amour, cette activité fait partie des onze actions génératrices de bonheur grâce à leur pouvoir scientifiquement prouvé sur notre cerveau. «Tondre la pelouse, bêcher, piocher, ranger du bois, sarcler la terre, passer le râteau sont des activités manuelles qui, en plus de connecter au réel, permettent d’éveiller les cinq sens et d’accorder toute son attention à l’action en cours», estime la spécialiste. Les bienfaits d’un potager ne s’arrêtent pas là. Le jardinage procure la satisfaction de manger des produits sains et des légumes de saison dont on connaît la provenance. La pratique du jardinage permet aussi de prendre un bon bol d’air, de réduire le stress mais aussi de faire de l’activité physique.

Mais devenir jardinier ne s’improvise pas. Et pour que cette tendance s’inscrive dans la durée, voici quelques conseils sur ce que vous pouvez planter en juillet et en août.

Quels légumes planter en été?

Les apprentis jardiniers pourraient facilement croire que la chaleur du mois de juillet n’est pas propice à la plantation de nouveaux légumes. Et pourtant, à condition de bien les arroser une fois le soleil couché, il existe de nombreuses plantes à cultiver en été.

Pas besoin d’être un expert pour cultiver des radis. Plantez quelques graines dans votre potager ou dans la jardinière sur votre balcon et quatre semaines plus tard, vous pourrez déjà récolter et déguster de bons radis. En juillet, il n’est pas trop tard pour planter des carottes. Il leur faudra cependant plus de temps que les radis pour être récoltées. En semant les graines en juillet, la récolte sera prête pour vos soupes d’automne.

Les laitues, la roquette ou encore les épinards ne craignent pas non plus l’été. Vous pouvez même semer la laitue jusqu’en septembre. Si vous optez pour des graines, comptez huit à dix semaines avant la récolte. Si vous voulez profiter de vos plantations pour faire vos salades d’été, optez alors pour des plants qui coûtent quelques dizaines de centimes en jardinerie et qui vous donneront une belle laitue après quatre ou cinq semaines.

Toutes les variétés de choux peuvent elles aussi encore être plantées courant juillet. Enfin, il n’est pas trop tard pour cultiver des plantes aromatiques telles que la ciboulette, le thym, la citronnelle, l’ail des ours ou encore l’aneth. Résistante et facile à cultiver dans un jardin ou sur un balcon, la menthe trouvera aisément sa place parmi vos plantations ainsi que dans votre mojito!