Une mère laisse sa fille mourir de faim pour rejoindre son compagnon à l’autre bout du pays

Ph. Twitter

Au Japon, une fillette est morte de faim alors que sa mère l’avait laissée seule durant huit jours. Celle-ci aurait traversé le pays pour rendre visite à son compagnon à 900 kilomètres de là, abandonnant sa fille à son triste sort. 

Saki Kakehashi a été arrêtée par les autorités japonaises après qu’elle a trouvé le corps inanimé de sa fille en rentrant chez elle. D’après le Daily Mail, elle revenait de chez son compagnon à 900 kilomètres de là, et à son retour, huit jours plus tard, sa fille était morte de faim et de soif.

Lorsqu’elle est rentrée, elle a appelé les secours pour expliquer la situation et, à leur arrivée, ceux-ci ont découvert le corps inanimé de la petite, qui avait une couchée inchangée depuis des jours ainsi que des éruptions cutanées sur les fesses.

Une autopsie qui confirme la maltraitance

Et c’est l’amour qui serait à l’origine de cet abandon, puisque la jeune femme de 24 ans se serait rendue jusqu’à l’extrémité sud du pays, sur l’île de Kyushu, pour retrouver son amant. Lors de son audition, elle s’est dite surprise de tomber sur le corps inanimé de sa fille. En détails, l’autopsie révèle que la fillette souffrait d’atrophie thymique, un symptôme typique des enfants maltraités, et que son estomac était vide.

Selon la mère, l’enfant aurait été malade depuis longtemps, mais elle était trop pauvre que pour l’emmener à l’hôpital. Elle a toutefois admis les faits de maltraitance sur sa fille qui, par ailleurs, n’avait plus été à la crèche depuis plus d’un an…