Les Pays-Bas vont supprimer la mention de genre des cartes d’identité

Hollandse Hoogte / G. Loeffen

Les Pays-Bas ne feront plus apparaître la mention du sexe sur les cartes d’identité délivrées à leurs habitants à partir de 2024 ou 2025. Le gouvernement souhaite ainsi s’ouvrir un peu plus aux personnes non-binaires, qui ne se sentent pas femmes ou hommes.

Cette modification n’interviendra pas avant quatre ans, moment où la production des documents d’identité sera revue et ce, afin de limiter les coûts et les conséquences du changement, a indiqué la ministre de l’Éducation, de la Culture et de l’Emancipation, Ingrid van Engelshoven.

Dans une lettre au parlement, elle juge cette inscription du genre « inutile ». « Les Pays-Bas ne seraient pas le premier État membre à posséder une carte d’identité sans mention de genre. La carte d’identité allemande ne mentionne pas de sexe », écrit la ministre.

Ingrid Van Engelshoven estime que les citoyens doivent pouvoir « façonner leur propre identité et la vivre en toute liberté et sécurité ».

Une initiative saluée

Les groupes d’intérêt COC Nederland (qui représente les LGBTI), NNID (pour la diversité des sexes) et TNN (pour les personnes transgenres) se sont dits satisfaits de ces plans et qualifient cette nouvelle d' »excellente pour les personnes qui ont des problèmes avec ce sexe sur leurs documents d’identité, jour après jour ».

Selon ces organisations, cette suppression offre une solution aux personnes qui font face à des questions « inutiles et indiscrètes » sur leur sexe aux guichets, dans le train, à la frontière…

« Et c’est une bonne nouvelle pour quiconque pense que ce que cachent vos sous-vêtements ne concerne ni le gouvernement, ni les autorités », ajoutent les organisations.

Pas de changement sur les passeports

Les Pays-Bas avaient par ailleurs fait un pas vers la reconnaissance d’un troisième sexe en 2018, lorsqu’un citoyen né intersexué avait obtenu de la justice le droit de ne pas avoir à s’inscrire comme un homme ou une femme sur son acte de naissance.

Les passeports néerlandais conserveront pour l’instant une indication de sexe. Le gouvernement attend de savoir si d’autres pays lui emboîteront le pas.