Une ville américaine décide de reconnaître les relations polyamoureuses

Ph. Unsplash

Depuis jeudi dernier, la ville de Somerville, dans le Massachusetts, attire l’attention de la presse américaine. Et pour cause, lors d’un conseil communal qui s’est tenu ce soir-là, les autorités ont décidé de reconnaître les relations polyamoureuses, comme le rapporte CNN.

Elles ont en effet voté pour une nouvelle ordonnance de partenariat domestique. Cette ordonnance avait dans un premier temps été soumise au vote pour que les personnes non-mariées puissent plus facilement rendre visite à leurs partenaires hospitalisés à cause du coronavirus.

Ce n’est qu’en dernière minute que JT Scott, un membre du conseil communal, a suggéré que le partenariat domestique inclue les relations de deux personnes ou plus. Une modification approuvée par le conseil communal et qui a été officialisée ce lundi par le maire Joseph Curtatone.

Selon le conseiller Lance Davis, cette décision a été accueillie positivement par les habitants de la ville de 75.000 habitants. « Des gens vivent des relations polyamoureuses, c’est probablement le cas depuis toujours. Actuellement, nos lois nient leur existence et cela ne me semble pas être la bonne façon d’écrire des lois, que ce soit au niveau national ou local. J’espère que cela donnera à ces gens une base légale pour en discuter. Peut-être que d’autres suivront notre exemple », se justifie-t-il.