La fille de Bill Gates évoque son enfance privilégiée

DPA / Britta Pedersen

Jennifer, la fille de Bill et Melinda Gates, a accordé une interview au magazine Sidelines. Elle y évoque ses parents, son éducation mais aussi son enfance incroyablement privilégiée alors que son père possède une fortune estimée à  près de 108 milliards $.

Cette grande fan d’équitation de 24 ans en est aujourd’hui à sa deuxième année de médecine à la Icahn School of Medicine de Mount Sinai, à New York. C’est d’ailleurs à ses parents qu’elle doit ses choix de carrière.

« Je suis née dans une incroyable situation de privilège », a-t-elle expliqué. « Et je pense qu’il faut utiliser cette opportunité et leurs conseils afin de trouver les choses qui me passionnent et, espérons-le, faire du monde un endroit un peu meilleur. »

Son père Bill, 64 ans, a co-fondé Microsoft après avoir quitté Harvard. Il est devenu la personne la plus riche du monde en 1995, l’année avant la naissance de sa fille. Selon Forbes, sa fortune s’élève à 108,1 milliards de dollars, ce qui en fait la deuxième personne la plus riche du monde, juste derrière le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos.

Jennifer, qui a un frère Rory (21 ans) et une sœur Phoebe (17 ans), a expliqué que ses parents étaient « des gens incroyablement travailleurs » et qu’elle a beaucoup appris à leur contact, notamment en les voyant évoluer au fil des ans grâce à leur travail chez Microsoft mais aussi pour la Fondation Bill et Melinda Gates, qui cherche à réduire la pauvreté dan le monde.

« En tant que jeune enfant, ils me parlaient toujours comme si j’étais une adulte et ils n’étaient pas du genre à éviter les conversations difficiles », a-t-elle ajouté. « J’ai grandi en entendant parler de la mortalité infantile à table, de la polio, et de l’épidémie de sida. »

Une future pédiatre?

Son pédiatre l’a également beaucoup inspirée à suivre des cours de médecine en lui montrant comment un médecin de famille peut aider à aider les enfants qui n’ont pas la chance d’avoir des parents qui pourraient toujours subvenir à ses besoins.

Jennifer a été diplômée de l’Université de Stanford en 2018 et a pris une année sabbatique avant de commencer ses études de médecine en 2019 avec l’intention de devenir pédiatre ou médecin de famille.

Elle a également une passion pour l’équitation, qu’elle a commencé à faire à l’âge de six ans. Elle est la seule de sa famille à faire de la compétition. Jennifer espère d’ailleurs concourir un jour pour l’équipe des États-Unis.

En janvier, elle s’est en outre fiancée au cavalier égyptien Nayel Nassar après son premier semestre de médecine. Une nouvelle qu’elle a partagée sur Instagram. « Je suis tellement chanceuse de l’avoir comme partenaire », a-t-elle expliqué à Sidelines. « Il est humble et loyal, et c’est quelqu’un avec qui j’ai hâte de construire une vie et de grandir. »