Il voulait transformer une cascade protégée en jacuzzi en y versant du produit vaisselle

Ph. Gendarmerie du Gard

En France, un jeune homme sera jugé en septembre prochain pour avoir déversé du liquide vaisselle dans une cascade se trouvant dans un site classé. Il voulait « faire comme dans un jacuzzi ».

Les enquêteurs de la gendarmerie du Gard, en France, se sont félicités sur Facebook d’avoir résolu une affaire de pollution. Durant le confinement, les autorités avait constaté qu’une substance avait été déversée dans les eaux de rivière du « Valat de Séguissous », et plus particulièrement aux cascades des Aiguières, site naturel classé zone naturelle d’intérêt écologique faunistique et floristique.

Les enquêteurs découvrent la vidéo sur TikTok

C’est grâce aux réseaux sociaux que les enquêteurs ont réussi à retrouver l’origine de cette pollution. Ils ont découvert sur TikTok la vidéo d’un individu déversant un produit dans une eau couleur émeraude pour faire apparaître de la mousse. Les enquêteurs n’ont eu aucun mal à retrouver le jeune homme à l’origine de cette bêtise. Interrogé par les gendarmes, l’individu a reconnu avoir passé une journée à la rivière avec ses amis, en plein confinement.

Il voulait « faire comme dans un jacuzzi »

« Sur un coup de tête, il déverse un demi litre de liquide vaisselle dans les eaux de la rivière afin de faire de la mousse et dixit: ‘de faire comme dans un jacuzzi’, sans prendre conscience des dégâts environnementaux que cela aurait pu engendrer. Il a filmé puis diffusé la vidéo sur les réseaux sociaux pensant ‘que ce serait cool’ », a détaillé la gendarmerie du Gard sur Facebook.

Le jeune homme comparaîtra devant le tribunal judiciaire d’Alès en septembre 2020. Il risque une peine de travaux d’intérêts généraux.

[ AFFAIRE DE POLLUTION RÉSOLUE ]Pendant le confinement une substance a été déversée dans les eaux de rivière du "Valat…

Posted by Gendarmerie du Gard on Saturday, June 27, 2020