Près de la moitié des Belges ont moins travaillé en avril

Unsplash

45% des Belges ont travaillé moins que d’habitude en avril, ressort-il mardi des chiffres de l’office statistique Statbel. En dépit du fait que les travailleurs en chômage temporaire sont considérés comme occupés, le taux d’emploi des 20-64 ans a légèrement diminué.

La crise a eu plus d’impact sur les heures prestées en avril qu’en mars, où la population n’avait été confinée que pendant deux des quatre semaines de référence et où seule près d’une personne sur quatre déclarait avoir moins travaillé, souligne Statbel.

La raison la plus fréquente pour laquelle les personnes n’ont pas travaillé est un motif technique ou économique (chômage temporaire). En avril 2020, environ 588.000 personnes occupées en moyenne ont été absentes pour cause de chômage temporaire pendant toute la semaine de référence. Par ailleurs, 390.000 personnes ayant un emploi n’ont pas travaillé pour une autre raison et ont déclaré spécifiquement que cette raison était liée au Covid-19.

Les Belges qui ont travaillé ont presté en avril 26,5 heures en moyenne par semaine en temps plein et 14,5 heures en temps partiel. En mars, ces durées étaient respectivement de 32,9 et 19,4 heures.