Un militant d’extrême-droite secouru par un manifestant Black Lives Matter

Photo YouTube

Londres était sous haute tension ce samedi. Des manifestants du mouvement Black Lives Matter se sont en effet retrouvés face à des militants d’extrême-droite près de la gare de Waterloo. Mais même dans ce contexte tendu, il était encore possible de trouver un instant d’humanité.

Plusieurs échauffourées ont en effet eu lieu entre manifestants et contre-manifestants ainsi qu’envers les policiers présents en nombre. C’est ainsi que l’un des militants d’extrême-droite s’est retrouvé au sol avec une blessure à la tête.

Afin de le mettre à l’abri, un manifestant du mouvement Black Lives Matter n’a pas hésité à le hisser sur ses épaules et l’extraire des troubles, escorté par la police.

Patrick Hutchinson, qui travaille comme coach personnel, a ainsi été salué comme un héros. « Il y avait des gens qui essayaient de le protéger, mais sans succès », a-t-il expliqué à à Channel 4.

« Et puis ils ont créé une sorte de cordon autour de lui pour l’empêcher de subir plus de dommages physiques. Sa vie était menacée. Alors j’y suis juste allé, je l’ai ramassé et je l’ai mis sur mes épaules. J’ai commencé à marcher vers la police avec lui pendant que d’autres gars m’entouraient et me protégeaient. »

« Si les trois autres policiers qui étaient là lorsque George Floyd a été assassiné avaient pensé à intervenir et à empêcher leur collègue de faire ce qu’il a fait, il serait toujours en vie aujourd’hui », a-t-il ajouté. « Je veux juste l’égalité pour tous. Je veux que les choses soient justes, pour mes enfants et mes petits-enfants. »

Près de 23 policiers ont également été blessé samedi alors que des militants s’étaient rassemblés en affirmant vouloir protéger des statues telles que celle de Winston Churchill du vandalisme. Au total, 113 personnes ont été arrêtées lors de cette manifestation.

(Voir la vidéo sur mobile)