La police kényane a tué 15 personnes pendant le couvre-feu

AFP / S. Maina

La police kényane a été impliquée dans la mort de 15 personnes depuis l’instauration fin mars d’un couvre-feu destiné à combattre le nouveau coronavirus, selon l’Autorité indépendante de contrôle de la police (POA).

«L’Autorité a reçu 87 plaintes contre des officiers de police depuis le 27 mars 2020, date à laquelle les mesures de sécurité ont été mises en place (…). Après enquêtes préliminaires, 15 morts et 31 incidents menant à des blessures ont été directement liés à des actions d’officiers de police dans le cadre du maintien du couvre-feu», selon ce communiqué.