Cleveland paiera 18 millions $ à trois hommes emprisonnés à tort pendant 39 ans

AFP

La ville de Cleveland a donné son accord pour payer la somme de 18 millions $ en guise de dédommagement pour trois hommes emprisonnés à tort.

Rickey Jackson, 63 ans, Wiley Bridgeman, 65 ans, et son frère Kwame Ajamu, 62 ans, ont passé 39 ans derrière les barreaux pour un meurtre qu’ils n’ont pas commis. Les trois innocents, libérés en 2014, vont être dédommagés. Une médiation de 12 heures a permis de parvenir à un accord sur la somme globale de 18 millions $. Les paiements seront échelonnés jusqu’en avril 2023. En échange, les trois hommes vont mettre un terme aux poursuites qu’ils avaient engagées.

Kwame Ajamu a dit sa satisfaction au terme de l’audience, même si l’argent ne pourra jamais réparer le mal infligé. Avec son frère et son ami, il entend désormais mener le combat pour laver leurs trois noms. «L’argent ne peut pas ache¬ter la liberté et l’argent ne fait certainement pas l’innocence», a déclaré Ajamu. «Nous savons maintenant que vous n’avez pas d’autre choix que de dire au monde que vous avez fait du mal à trois petits garçons noirs il y a 45 ans», a-t-il souligné.

Ce dénouement intervient alors que les États-Unis sont une nouvelle fois confrontés aux abus de policiers racistes. Un homme noir, George Floyd, a été tué en début de semaine par un policier, alors qu’il ne présentait aucune menace.