François Damiens interpelle Sophie Wilmès : « Allô, il y a quelqu’un ? »

Considérant que la culture est tout simplement ignorée au niveau fédéral, François Damiens et des dizaines d’artistes belges ont adressé un message à la Première ministre Sophie Wilmès et au gouvernement.

Composée par six fédérations actives dans le secteur audiovisuel et du cinéma mais aussi d’autres fédérations issues de tous les métiers de la culture, la plateforme No Culture No Future tire la sonnette d’alarme.

« Nous sommes plus de 200.000 travailleurs en Belgique. Nous participons à hauteur de 5% au PIB de notre pays (…) L’absence de réforme plonge notre secteur dans une crise profonde dont il risque de ne pas se remettre si le politique ne prend pas ses responsabilités. Il est temps d’écouter les propositions du secteur culturel et d’agir », indique ce collectif.

« Je crois qu’il y a un peu de mauvaise volonté aussi »

Pour faire entendre sa voix, No Culture No Future a mis en ligne ce matin un clip dans lequel des dizaines d’artistes belges comme François Damiens, Déborah François, Pablo Andres, Jaco Van Dormael, Olivier Gourmet, Anne Coesens, Lubna Azabal, Jérémie Renier et bien d’autres encore interpellent Sophie Wilmès et le gouvernement. « Sophie, Sophie. Allô ? Il y a quelqu’un ? Vous m’entendez ou pas ? C’est pas qu’un problème de son, je crois qu’il y a un peu de mauvaise volonté aussi », peut-on les entendre dire dans cette courte vidéo.

No Culture No Future a mis en ligne une liste de mesures générales pour la culture ainsi que des mesures spécifiques pour l’audiovisuel.