Voulez-vous vraiment publier ce méchant tweet ?

AFP / L. Venance

Twitter teste un nouveau type de message automatique qui s’affiche lorsque les utilisateurs sont sur le point de publier un message potentiellement offensant, pour leur donner une chance de revenir sur leur décision.

Dans le cadre d’un test limité, Twitter tente de faire réfléchir ses utilisateurs avant de publier des messages qu’ils pourraient regretter par la suite.

Cette expérience n’est pas sans rappeler celle lancée par Instagram pour tenter de réduire le harcèlement sur sa plateforme. Depuis l’année dernière, lorsqu’un utilisateur fait un commentaire ou écrit un post potentiellement offensant pour les autres, Instagram demande si la personne est certaine de vouloir le publier et leur donne la possibilité de l’éditer.

En ce qui concerne Twitter, cette expérience n’est actuellement menée que sur les appareils iOS. Cependant, si elle réussit à réduire les contenus malveillants en ligne, elle pourrait bientôt être étendue à d’autres systèmes d’exploitation.