La ministre Muylle s’explique sur l’exportation de masques depuis la Belgique

AFP Photo

La ministre de l’Economie Nathalie Muylle a nuancé dimanche l’article de presse du Tijd sur les exportations de masques buccaux, de lunettes et autres équipements de protection depuis la Belgique.

Elle a confirmé sur VTM qu’il s’agissait notamment de commandes effectuées par la Principauté de Monaco en Chine, arrivées sur le continent par l’aéroport de Liège, une version déjà apportée la veille par le gouvernement princier. Ces produits n’ont d’ailleurs «pas été dédouanés ici», a indiqué Mme Muylle.

Les autorisations d’exportation de matériel de protection concernent en premier lieu des organisations humanitaires, comme Médecins sans Frontières qui livre ses soignants depuis Bruxelles à travers le monde, a-t-elle ajouté.

Plusieurs autorisations similaires

D’autres autorisations ont été délivrées à des entreprises de Belgique qui emploient des travailleurs à l’étranger. D’autres encore concernaient une entreprise commerciale de Belgique qui est un gros fournisseur pour le Moyen-Orient.

Chaque autorisation d’export est signalée à la Commission européenne et aucune n’a fait l’objet de remarques, a ajouté Mme Muylle (CD&V).