Un infirmier s’oppose aux manifestants anti-confinement aux États-Unis

Le mot d’ordre «Restez chez vous» afin de freiner la propagation du coronavirus n’est pas du goût de tous aux États-Unis. Alors que des manifestations ont éclaté dans plusieurs États, pour demander un assouplissement du confinement, d’autres élèvent la voix pour soutenir les restrictions.

Des rassemblements se sont notamment formés dans le Michigan, l’Ohio, le Kentucky, la Caroline du Nord et l’Utah, où les inquiétudes concernant les retombées économiques des mesures s’intensifient.

Dans le Colorado, un infirmer s’est pacifiquement opposé à ces manifestations qui, selon lui, défient le bon sens. Cela ne lui a pas valu que des amis dans les rues.

Ces rassemblements sont intervenus alors que le président Donald Trump, qui a déclaré à plusieurs reprises qu’il voulait réactiver l’économie le plus rapidement possible, a dévoilé jeudi les lignes directrices de sa politique en ce sens, qu’il a soumise aux gouverneurs des États.

Au cours des derniers mois, 22 millions d’Américains ont perdu leur emploi.