Médécin aux urgences, elle perd la garde de sa fille

Ph. CNN / Capture d'écran

En pleine pandémie de coronavirus, un médecin aux urgences perd la garde de sa fille à cause de son métier jugé trop « dangereux », selon un témoignage transmis par CNN

Le Dr. Theresa Greene, un médecin urgentiste de Miami, a temporairement perdu la garde de sa fille de 4 ans. En effet, à cause de la pandémie de coronavirus, un juge vient d’accorder la garde complète de l’enfant au papa, estimant que son métier était trop dangereux actuellement. Pour la Cour, il faut « protéger la santé de l’enfant mineur ».

« Je pense que ce n’est pas juste, c’est cruel de me demander de choisir entre mon enfant et le serment que j’ai prêté en tant que médecin », a déclaré le Dr. Theresa Greene. « Je n’abandonnerai pas mon équipe au travail ou les patients qui se tourneront de plus en plus vers moi pour sauver leur vie dans les semaines à venir. »

Une décision « discriminatoire »

Le médecin et son ex-mari, divorcés depuis près de deux ans, partagent la garde de leur fille en temps normal. Theresa Greene estime que la décision est discriminatoire à son égard en tant que parent divorcé. « Si j’étais mariée, j’aurais la possibilité de rentrer chez moi avec mon enfant, personne ne pourrait me dire que je ne devrais pas faire ça », a-t-elle déclaré.

Le médecin, qui explique que sa fille ne comprend pas ce qui se passe, précise qu’elle se protège au maximum pour ne pas contracter la maladie. « Oui, c’est grave et il y a un danger. Nous sommes très prudents. Je porte des équipements de protection en plus pour me protéger et protéger mon enfant. »

« Je veux que quand elle grandira, elle soit fière de moi car j’ai respecté le serment que j’ai prêté quand je suis entrée en médecine, mais je sais aussi qu’elle a besoin de moi maintenant », a-t-elle déclaré. Theresa Greene ne sait pas quand elle pourra revoir sa fille, car il n’y a aucun moyen de savoir quand la pandémie sera terminée.