« C’est un coup dur » : 3 millions de masques arrivés en Belgique sont inutilisables

BELGA PHOTO LIEGE AIRPORT

La semaine dernière, la Belgique pensait disposer de trois millions de masques FFP2 supplémentaires. Un problème a toutefois été détecté après la livraison le 2 avril à Bierset. Les contrôles ont démontré que la qualité requise pour ce type de masque à pièce faciale filtrante n’était pas au rendez-vous, a indiqué le ministre en charge du matériel médical, Philippe De Backer, jeudi à la Chambre.

« C’est un coup dur, ce sont des masques qui doivent apporter une meilleure protection », a souligné le ministre. Le premier problème détecté était le marquage CE non correct. Un contrôle en laboratoire a ensuite eu lieu et, mercredi, les autorités ont dû conclure que la marchandise n’était pas « qualitativement acceptable ».

Près de 20 millions de masques nécessaires en avril

Pour le mois d’avril, 15 millions de masques chirurgicaux et 2,8 millions de masques FFP2 sont nécessaires. Jusqu’à présent, la Belgique a reçu 11 millions de masques chirurgicaux, dont 7,5 millions ont été envoyés aux soignants. Jeudi matin, deux millions ont encore été livrés aux hôpitaux. Quant aux masques FFP2, 850.000 ont été fournis au personnel soignant.

« C’est incroyable cette histoire qui se répète »

L’opposition s’étonne de ce « couac ». « C’est incroyable cette histoire qui se répète: on nous annonce l’arrivée des masques, et puis on annonce leur répartition, et puis on attend! Et les jours passent et les masques n’arrivent pas! Nous interrogeons depuis plus d’une semaine sur ces 3 millions de masques, plus d’une semaine pour apprendre qu’ils sont bloqués ! Est-ce qu’on fait bien les commandes aux bons intermédiaires ?  » a souligné Hervé Rigot (PS).