Un lagon « teint » en noir pour éviter les regroupements pendant le confinement

Ph. Facebook

Un plan d’eau a été teint en noir pour éviter que des habitants bravent les règles de confinement pour s’y rassembler.

Le gouvernement britannique a décrété lundi un confinement général de la population pour au moins trois semaines. Une décision que plusieurs habitants ont du mal à respecter. Notamment ceux qui habitent non loin du « lagon bleu » de Buxton, une ville à l’est de Liverpool.

Pas une première

Profitant du soleil qui a touché la région récemment, plusieurs personnes se sont réunies à proximité du lagon, obligeant la police à le teindre en noir pour éviter que l’on s’y baigne. « L’emplacement est dangereux et ce type de rassemblement est interdit à cause des dernières recommandations du gouvernement. Nous nous sommes donc rendus sur place pour teindre l’eau afin qu’elle soit moins attirante », explique la police de la région sur Facebook.

D’après CNN, ce n’est pas la première fois que la police utilise cette technique à cet endroit. L’eau contiendrait en effet de nombreux déchets et autres produits toxiques.