Une infirmière, désespérée et malade, se suicide en Italie

Photo Twitter

Chaque jour nous apporte son lot de drames humains en provenance d’Italie. Des cas qui nous montrent dans quel état de détresse se trouve la péninsule. Ainsi, Daniela Trezzi, 34 ans, infirmière au service de soins intensifs de l’hôpital San Gerardo à Monza, s’est suicidée après avoir été testée positive au Covid-19.

Mercredi soir, le nombre de nouveaux patients infectés par le Covid-19 (3.491) en Italie atteignait -officiellement- les 57.521 cas positifs et près de 683 nouveaux décès, portant le bilan à 7.503 morts.

Dans le même temps, la Fédération nationale des infirmiers d’Italie (FNOPI) annonçait le suicide de cette jeune infirmière de 34 ans.

« Les 450 000 professionnels en Italie se réunissent autour de la famille, des amis et des collègues de Daniela », a écrit la FNOPI sur son compte Twitter.

Infirmière aux soins intensifs de l’hôpital San Gerardo à Monza, elle souffrait d’une angoisse croissante face à cette situation désespérée dans les hôpitaux. La goutte d’eau semble avoir été son test positif au coronavirus et sa crainte profonde de transmettre, ou d’avoir transmis, ce virus à d’autres personnes.

Il y a quelques jours, c’est une infirmière de 49 ans qui a mis fin à ses jours en se jetant dans le fleuve Piave près de Venise.