Nabilla : l’étonnante raison qui rend son confinement « très difficile »

Confinée en famille à Dubaï, avec son mari Thomas et son fils Milann, la star de la téléréalité a déjà du mal à vivre ce confinement et ses conséquences inattendues.

Comme en de nombreux endroits à travers le monde, Dubaï a adopté des mesures de confinement strictes pour faire face à la pandémie de coronavirus. Des consignes qui obligent Nabilla Benattia, comme les autres, à rester cloîtrée chez elle. Mais tout ne se passe pas pour le mieux chez la star, qui a confié ses difficultés sur Snapchat.

« Ça devient insupportable »

Visiblement, celui qui a le plus de mal à traverser cette période chez Thomas et Nabilla est… leur chien, Pita. Nabilla a en effet confié avoir « officiellement un petit souci avec Pita ».

« Ça se passe très mal en ce moment, c’est assez compliqué. Elle fait très souvent pipi sur notre lit, ce qu’elle ne faisait jamais avant. Elle demande beaucoup d’attention, elle crie beaucoup », développe la star. « Hier, on était avec mon frère et ma belle-sœur et, pendant cinq heures, elle n’a pas arrêté de pleurer. Quand on lui parlait, elle était contente deux secondes et repleurait. Elle a encore fait pipi pour se venger, mais je ne sais pas pourquoi. On lui donne énormément d’attention, on fait beaucoup de promenades, elle a tout ce qu’il faut… Je ne sais pas ce qu’elle a et ça commence vraiment à poser problème. Ça devient insupportable. On ne peut plus, on n’y arrive plus ».

Désemparée, Nabilla est bien décidée à se faire aider. « Je pense qu’on va devoir trouver un psy pour chien », a-t-elle annoncé. D’ici la fin du confinement et la possibilité de pouvoir consulter, la brune va donc devoir rivaliser d’imagination pour solutionner ce problème… Au risque de trouver ce confinement très, très long.