L’Espagne prolonge le confinement jusqu’au 11 avril

AFP

Le parlement espagnol a approuvé ce jeudi matin la prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 11 avril. Il valide ainsi pour deux semaines supplémentaires les mesures strictes de confinement auxquelles sont soumis les Espagnols depuis le 14 mars face à l’expansion du coronavirus.

Le parlement s’est réuni aux petites heures ce jeudi. Vers 2h, la prolongation de l’état d’urgence a été approuvée à l’unanimité. Seuls 43 parlementaires (sur 350 au total) ont pris part aux débats qui ont précédé le vote, tandis que les autres membres de l’hémicycle ont, eux, approuvé la proposition à distance.

Dans son allocution, le Premier ministre socialiste Pedro Sánchez a promis de tout faire pour que ce «cauchemar» «prenne bientôt fin». Le gouvernement espère atteindre le pic de contaminations cette semaine grâce à un confinement strict. Les Espagnols ne sont en effet autorisés à sortir de chez eux que pour se rendre au travail, chez le médecin, au supermarché, à la pharmacie, pour venir en aide à des personnes vulnérables ou sortir leur chien. Toute autre sortie, même pour pratiquer une activité sportive, est interdite et les contrevenants risquent une amende, voire une peine de prison.

Avec 3.434 morts, l’Espagne a désormais dépassé la Chine en nombre de décès. En 24 heures, 738 patients ont succombé à des complications liées au coronavirus. Le pays a recensé 47.610 contaminations, selon le dernier bilan des autorités mercredi.