Jardiner en plein confinement grâce aux livraisons à domicile

Belga / D. Waem

En ces temps de confinement, et alors que le secteur fait habituellement 50% à 80% de son chiffre d’affaires annuel sur les seuls mois de mars, avril et mai, la filière horticole ornementale est particulièrement touchée par les mesures gouvernementales. L’Apaq-W, la Filière horticole wallonne et le Collège des producteurs appellent les Belges à soutenir le secteur, qui s’organise aussi pour les livraisons à domicile.

Le beau temps et l’obligation de rester chez soi offrent aux jardiniers en herbe l’occasion de travailler au jardin.

Certains pépiniéristes, horticulteurs et jardineries, qui ne peuvent plus accueillir de clients, ont mis en place des services de livraison sans contact. Ils sont aussi disponibles pour des conseils.

Une liste en ligne

Les professionnels de l’horticulture avertissent également: s’il est temps de préparer le jardin en taillant les vivaces, les arbres fruitiers, les rosiers et les graminées, il est toutefois déconseillé de commencer les plantations, à cause de la menace de gel nocturne qui pèse encore ces derniers jours.

Une liste des professionnels qui offrent les services de livraison est disponible sur le site de l’Apaq-W.