La Finlande isole sa capitale pour contenir l’épidémie de coronavirus

AFP

La cheffe du gouvernement finlandais a annoncé l’isolement d’Helsinki et de sa région, le plus gros foyer de propagation du nouveau coronavirus en Finlande.

«Les mouvements d’entrée et de sortie de la région de la capitale vont être interdits» aux individus à partir de vendredi et ce jusqu’au 19 avril, a annoncé Sanna Marin, la cheffe de l’exécutif finlandais. «Tout le monde a cependant le droit de rentrer chez soi», a précisé la Première ministre.

1,7 million de personnes, soit un tiers de la population finlandaise, vivent dans cette région, la province d’Uusimaa où plus de 500 cas de Covid-19 ont été recensés. On compte officiellement 880 cas déclarés de coronavirus en Finlande, où la pandémie a fait trois morts, mais seuls les patients à haut risque sont testés. Selon les autorités, le nombre des cas pourrait cependant être 30 fois plus élevé.