En quarantaine en Australie, deux footballeurs néo-zélandais tentent de s’échapper en voiturette de golf

Ph. Unsplash

Le footballeur des Wellington Phoenix Tim Payne a présenté jeudi ses excuses, en pleurs, après avoir été intercepté au volant d’une voiturette de golf à Sydney au terme d’une soirée arrosée, alors qu’il était censé être en quarantaine.

Le milieu néo-zélandais et son compatriote gardien de but Oliver Sail, passager à bord du véhicule, risquent de très lourdes sanctions pour cette escapade dans la nuit de lundi à mardi.

Les Phoenix, une équipe basée à Wellington, se trouvaient alors à l’isolement à Sydney dans l’espoir de jouer leurs matchs de A-League si ce championnat qui rassemble des équipes australiennes et néo-zélandaises reprenait à huis clos.

L’aggravation en Australie de l’épidémie du nouveau coronavirus a cependant réduit ces espoirs à zéro et les Phoenix sont finalement rentrés mardi en Nouvelle-Zélande.

Tim Payne, un international néo-zélandais de 26 ans, a raconté que ses coéquipiers et lui avaient arrosé leur ultime soirée australienne, lundi dans leur lieu de résidence dans le nord de Sydney. Oliver Sail et lui ont alors décidé de faire une virée en voiturette.

« Il y aura des répercussions »

Des médias rapportent que cette escapade a pris fin à environ cinq kilomètres de la résidence des joueurs et que Tim Payne a été contrôlé positif à l’éthylotest.

« Je suis profondément désolé et profondément gêné », a déclaré M. Payne sur une radio néo-zélandaise. « J’assume totalement la responsabilité de mes actions et de ce qui s’est passé ce soir-là. J’accepte totalement qu’il y aura des répercussions. »

La fédération australienne de football, qui gère la A-League, a annoncé une enquête.