Bonne nouvelle : l’épidémie de grippe touche à sa fin

AFP

Une bonne nouvelle sanitaire: l’épidémie de grippe touche à sa fin. Entre le 16 et 22 mars 2020, 678 personnes pour 100.000 habitants ont consulté un généraliste en raison de symptômes grippaux. Seul un faible pourcentage des échantillons testés s’est révélé positif pour la grippe.

Si les symptômes grippaux (température élevée, toux, écoulement nasal, mal de gorge, maux de tête, douleurs musculaires, fatigue, etc.) ont augmenté, c’est en réalité le coronavirus qui est en cause. «Cette augmentation a lieu dans toutes les tranches d’âge en Flandre, sauf chez les enfants de 5 à 14 ans. Cette augmentation est liée à un nombre croissant de cas de Covid-19 dans notre pays», précise Sciensano. Le nombre de cas testés positifs à la grippe est bel et bien en baisse, et la fin de l’épidémie est en vue.

Soulager le système de soins

Cela n’a pas de lien directe avec l’épidémie de coronavirus. C’est tout de même une bonne nouvelle, puisque le risque de contracter les deux maladies à la fois sera désormais fortement réduit. C’est également une bonne nouvelle pour les médecins, qui n’auront plus à traiter ce problème pendant quelques mois.