Un Bruxellois de 40 ans seulement emporté par le coronavirus en quelques jours

Ph. Facebook

Après avoir contracté le coronavirus au début de la semaine dernière, Giancarlo Agostino Di Maria est décédé dimanche suite à des complications respiratoires. Les messages se multiplient pour rendre hommage à ce Bruxellois de 40 ans, qui n’avait aucun antécédent médical. 

C’est la douche froide pour la famille et les proches de Giancarlo Agostino Di Maria, un Bruxellois d’origine italienne. Il avait été admis à l’hôpital Sainte-Anne à Anderlecht la semaine dernière après avoir contracté le coronavirus. Placé sous respirateur ce mercredi, il est décédé dimanche. Celui-ci n’avait pas d’antécédents médicaux connus et était un sportif, addict au crossfit et ancien joueur de l’Union Saint-Gilloise montrant que le Covid-19 ne s’attaque pas qu’aux plus fragiles d’entre nous.

Dans la vie, Giancarlo était un informaticien qui travaillait pour le Parlement européen. Celles-ci ont d’ailleurs confirmé que le tragique décès du Bruxellois était le premier enregistré parmi les institutions.

Nombreux hommages 

Au lendemain de ce drame, ses proches demandent à tous les Belges de respecter avec soin les consignes de sécurité données par le gouvernement afin d’endiguer la pandémie de coronavirus, qui a encore fait 56 victimes ces 24 dernières heures. Sur Facebook, ses amis lui ont rendu hommage.

« Hier soir, Giancarlo s’en est allé. Il avait 40 ans. Je l’ai connu à 12 ou 13 ans. Il était alors un garçon timide, même réservé (…) Giancarlo aura été l’acteur de sa vie, relevant les nombreux défis qu’il s’était fixé. Nous pensons à ses parents qui ont veillé sur lui jusqu’au bout. A sa grande sœur, sa complice et confidente de toujours, et à sa compagne, qui lui avait apporté une sérénité qui se lisait sur son visage », a publié William Verstappen sur Facebook.

Hier soir, Giancarlo s’en est allé. Il avait 40 ans.Je l’ai connu à 12 ou 13 ans. Il était alors un garçon timide,…

Posted by William Verstappen on Sunday, March 22, 2020

Sa famille a aussi tenu à publier un message poignant, mettant à nouveau en garde face au terrible coronavirus: « Vous ne choperez pas ce virus, c’est lui qui vous chopera ! Soyez conscient(e)s que derrière les compteurs de nouveaux cas déclarés, de patients en soin intensifs, des décès, il y a un homme, une femme, un père, une mère, un fils, une fille, un frère, une soeur, un ami, collègue, voisin… Ce virus ne connait aucune frontière, de pays, de nationalité, de religion, de catégorie sociale, pour notre plus grand malheur, il est universel. »

Chères toutes, chers tous, Merci pour tous vos messages, appels, mp, whatsapp. Grâce à vous, nous nous sentons moins…

Posted by Lili DaVinci on Saturday, March 21, 2020