Lionel Richie pense à un remake de « We Are the World » contre le coronavirus

AFP / R. Murray

Le chanteur américain Lionel Richie envisage de donner une cure de jouvence à son tube «We are The World» dans le cadre de la crise du coronavirus, a-t-il confié au magazine People.

Le chanteur a co-écrit la chanson caritative avec Michael Jackson en 1985, mais a déclaré au magazine People qu’il n’arrêtait pas d’y repenser, l’épidémie de coronavirus et le 35e anniversaire de la sortie de la chanson aidant.

«Ce qui s’est passé en Chine, en Europe, est arrivé ici. Si on ne sauve pas nos pairs là-bas, ça reviendra. C’est de nous tous dont il est question. Nous sommes tous dans le même bateau», a-t-il expliqué à People, le chanteur songeant à la solidarité que la musique pourrait apporter, sans parler des fonds qui pourraient se dégager des ventes.

M. Richie a ajouté qu’il pensait à écrire une chanson différente depuis le début de la pandémie, «mais chaque fois que j’essaie d’écrire un autre message, je rédige les mêmes mots», dit-il.

Une chanson mythique

Interprétée par le supergroupe américain «USA for Africa» composé d’une quarantaine des plus grands artistes de l’époque, le tube avait permis de collecter plus de 60 milliards $ pour lutter contre la famine en Afrique.

En 2010, le hit avait déjà été repris par un groupe de chanteurs internationaux, avec notamment Barbra Streisand, Céline Dion, Kanye West ou encore Carlos Santana, pour venir en aide à la population haïtienne victime du tremblement de terre.