Coronavirus : Des blocs de béton aux frontières

BELGA / KRISTOF VAN ACCOM

Des communes des provinces d’Anvers (Essen, Kalmthout, Wuustwezel) et de Flandre orientale (Zelzate, Wachtebeke, Moerbeke) ont décidé lundi de fermer plusieurs points de passage entre leur territoire et les Pays-Bas avec des blocs de béton ou des briques.

Tout au nord de la province d’Anvers, les trois communes ne garderont que quatre postes ouverts, mais ceux-ci seront surveillés de près, notamment à l’aide de caméras. Seuls les cyclistes pourront encore passer.

Des dispositifs ont également été mis en place dans le nord de la Flandre orientale. Seuls les travailleurs exerçant une activité vitale sont autorisés à franchir la frontière. Les autres sont invités à se munir d’une attestation de leur employeur.

Hier, dimanche, la ville de Hoogstraten et la zone de police Noorderkempen ont décidé de placer des containers sur les petites routes traversant la frontière afin de les fermer.