Les robes de mariée ont de plus en plus tendance à devenir « réutilisables »

©blanaru/Istock.com

Quelle est la robe de mariée idéale pour la génération Y ? C’est la question à laquelle tente de répondre le dernier rapport de Stylight, qui met en évidence un réel engouement pour les robes de mariée dites « réutilisables ». Pas question pour les millennials d’acquérir une robe qu’elles ne mettront qu’une fois dans leur vie ; l’objectif étant de trouver une pièce qu’elles pourront exhiber à d’autres occasions.

Les enjeux environnementaux semblent être au coeur des préoccupations des millennials, même lorsqu’il s’agit de planifier leur mariage. D’après des données présentées par le moteur de recherche Stylight, cette génération – qui concerne les moins de 40 ans – privilégie les robes de mariée durables, réutilisables, et si possible abordables. Premier enseignement de l’étude, pas moins de 71% des robes de mariée cliquées sont faites pour être portées le jour J, mais pas uniquement. Une volonté pour les personnes concernées de faire durer une création autrefois cantonnée au rôle de pièce vintage renfermée à vie dans une housse.

Un prix moyen de 821 euros

Les séances shopping et d’essayage en boutiques pour la future mariée pourraient également devenir un lointain souvenir. De plus en plus de « brides-to-be » se tournent vers le commerce en ligne pour cet objet de tous les désirs. Stylight a observé une hausse de +352% des clics sur la catégorie « robes de mariée » tout au long de l’année 2019, avec un prix moyen d’environ 821 euros pour les robes les plus cliquées. Un budget bien inférieur à celui consacré aux robes de créateurs.

Que pensent les millennials des traditions ? Si la plupart des futures mariées optent toujours pour une robe blanche, certaines se tournent vers d’autres couleurs sans pour autant tomber dans l’extravagance. Le moteur de recherche fait état de 20% de robes de mariée non blanches au bénéfice du nude, du rose pâle et du taupe.

Les robes les plus « cliquées »

Stylight s’est également intéressé aux labels les plus sollicités par les millennials pour les robes de mariée en se basant sur les critères de durabilité et d’accessibilité mis en avant par cette jeune génération. Résultat, Reformation apparaît comme la marque la plus sollicitée (+105% des clics dans le monde au début de 2020) avec la robe Verbena en must-have, à savoir la plus cliquée par les mariées concernées.

Le label devance Self Portrait (+99%), Les Rêveries (+90%), & Other Stories (+50%), ou encore Asos (+23%) qui propose des robes de mariée à petits prix.

Pour établir ce rapport, Stylight (www.stylight.fr) s’est basé sur ses données internes collectées auprès de ses 12 millions d’utilisateurs mensuels. Pour les clics mondiaux sur les robes de mariée, la période concernée se situe entre janvier et décembre 2019 et les 600 robes de mariée analysées ont été classées par nombre de clics pour certains marchés, à savoir les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Italie, et la France, sur une période allant de janvier 2019 à janvier 2020.