Un couvre-feu national dimanche en Inde contre le coronavirus

AFP

Le Premier ministre indien Narendra Modi a appelé à un couvre-feu national dimanche en Inde, pays de 1,3 milliard d’habitants, à titre d' »expérience » et de « symbole » dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.

« Ce dimanche, soit le 22 mars, de 7h à 21h, tous les citoyens doivent suivre un ‘couvre-feu du peuple’. Durant cette période, ils ne sortiront pas de leur maison ou dans la rue ou dans le quartier », a déclaré le dirigeant nationaliste hindou Narendra Modi. Cette journée morte sera pour les Indiens « un symbole de notre sang-froid et de notre détermination » face à l’épidémie, a-t-il estimé.

« Cette expérience nous préparera pour les défis futurs » posés par le coronavirus, a-t-il encore ajouté. Lors de cette journée, tous les Indiens sont appelés à aller à 17H locales sur le pas de leur porte, sur leur balcon, leurs fenêtres pour applaudir pendant cinq minutes afin de « saluer et encourager » les travailleurs « essentiels » comme les soignants, les policiers, les livreurs ou les chauffeurs de rickshaws.

Sans imposer de longues mesures de confinement obligatoire, à l’image des dispositifs en place dans plusieurs pays d’Europe, le chef de gouvernement a cependant demandé aux Indiens de ne volontairement pas sortir de chez eux durant les prochaines semaines.
« Vous mettriez en danger votre famille et votre communauté », a-t-il prévenu.