Lime retire ses trottinettes électriques des États-Unis et d’Europe

AFP

L’opérateur Lime a annoncé retirer ses trottinettes électriques de la location aux États-Unis et dans plus d’une vingtaine d’autres pays, principalement européens, en raison de la pandémie de coronavirus.

« Pour l’instant, nous mettons en pause notre service Lime pour aider les gens à rester tranquilles et en sécurité », conformément aux consignes des autorités sanitaires, explique la société basée en Californie. Cette suspension progressive des activités va concerner notamment les États-Unis, la France, l’Espagne, l’Italie et la plupart des pays européens, ainsi que le Brésil, le Chili et Israël.

Dans les villes où les engins Lime restent présentes (en Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud), la firme met en œuvre des mesures de nettoyage renforcées, en particulier sur « toutes les parties de la trottinette touchées par les gens », souligne Brad Bao, directeur et fondateur de Lime.