Aux Etats-Unis, des citoyens appellent les urgences car ils n’ont plus de papier toilette

AFP / J. Eisele

Même en ces temps de coronavirus, se retrouver à cours de papier-toilette ne constitue pas une urgence vitale, insistent les services de police de Newport, dans le nord-ouest des Etats-Unis.

« C’est difficile à croire que nous devions écrire ça. N’appelez pas le 911 (numéro d’urgence, NDLR) juste parce que n’avez plus de papier toilette », a publié sur son compte Facebook la police de cette petite ville de l’Oregon. « Vous survivrez sans notre assistance », ajoute-t-elle, visiblement excédée par des appels de citoyens désemparés devant la pénurie de rouleaux.

Les policiers conservent tout de même le sens du service public. Ils proposent à leurs administrés dans le besoin tout un tas d’alternatives éprouvées: éponges mouillées au bout d’un bâton comme les Romains, épis de maïs comme les Mayas, chiffons, vieux journaux, feuilles d’arbre, etc.

« Faites preuve de ressource. Soyez patients. Il y a une pénurie de papier-toilette, ça ne va pas durer. Mais n’appelez pas le 911. Nous ne pouvons pas vous apporter du papier-toilette », conclut le message.