Pour les 50 ans de son mari, elle le sauve en lui donnant son rein

Ph. Facebook
Stephen Kelsey était atteint depuis 2018 par une vascularite, une maladie qui fait doubler la taille des globules rouges et qui attaque des organes essentiels tels que le rein. Depuis que celle-ci lui a été diagnostiquée, Stephen vivait un quotidien particulièrement difficile, devant effectuer des séances de dialyse qui duraient quatre heures, trois fois par semaine.

Pour changer son quotidien, sa femme Tracy s’est inscrite sur une liste de donneurs, avant d’un jour découvrir qu’elle était compatible avec son mari. « Quand Tracy m’a annoncé qu’elle était compatible et qu’elle pouvait me donner un rein pour mon 50e anniversaire, j’ai fondu en larmes. Avant cela, j’ai souhaité mourir trois fois, je me sentais comme un hamster en cage », témoigne ce directeur commercial.

Un couple d’ambassadeurs

Ainsi, le 20 février dernier, l’opération a finalement eu lieu avec succès à l’hôpital de Sheffield. Le couple est désormais de retour dans son domicile de Rotherham, avec des anti-douleurs et du repos. Toutefois, Stephen raconte que l’opération lui aura causé des sueurs froides: « Je n’ai jamais vécu quelque chose d’aussi compliqué que cette opération. J’avais très peur de mettre en danger la personne que j’aime de la sorte. »

Mais pour Tracy, il s’agissait d’une évidence. « C’était mon cadeau d’anniversaire pour lui. J’ai instinctivement voulu savoir si j’étais compatible avec lui », raconte-t-elle. Désormais, le couple souhait devenir ambassadeur et raconter son histoire, pour en inspirer d’autres de la sorte: « Cela coûte 125.000 € par an de maintenir quelqu’un sous dialyse. Les transplantations ne changent pas seulement des vies, elles sont aussi très rentables. »