Une maison de repos bruxelloise lance un appel aux lettres pour ses résidents

La maison de soins et de repos des Ursulines, à Bruxelles, a lancé hier un appel à la solidarité via Facebook. Elle propose d’écrire à ses résidents, particulièrement isolés depuis les mesures drastiques de confinement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus.

« Il y a des absences, on ne peut plus sortir ni recevoir de visites, pas mal d’intervenants externes ne peuvent plus venir chez nous, donc les activités sont moindres», explique Valériane Denis, coordinatrice paramédical de la maison de soins et de repos « Aux Ursulines » à Bruxelles.

« Aux Ursulines » comme ailleurs, les résidents des maisons de repos sont particulièrement isolés depuis le début de l’épidémie. Les mesures de prévention contre le coronavirus empêchent toute sortie et visite en dehors et au sein des établissements.

« Avec la direction, on souhaitait qu’ils aient malgré tout un contact avec l’extérieur, grâce à ces petites lettres qu’ils pourraient recevoir de droite et gauche », poursuit Valériane Denis. Via Facebook, elle a donc lancé un appel aux lettres à l’intention des 120 résidents que compte « les Ursulines ». « C’est vraiment pour rompre cette solitude et garder un contact avec l’extérieur, qu’ils ne se sentent pas complètement isolés de toute cette actualité. »

Ph. Facebook

Un quotidien perturbé

« Les résidents sont isolés, c’est une réalité. Des intervenants externes qui sont du milieu de la santé, ou d’activités externes comme la chorale, ne peuvent, ou alors ne veulent plus venir. » Le personnel fait donc tout son possible pour les résidents, mais les activités ne peuvent rassembler qu’un très petit nombre de personne. Les maisons de soins et de repos fonctionnent au jour le jour, au rythme des circulaires émises par les autorités.

« Les soins, en revanche, se passent toujours très bien car le personnel soignant reste présent », souligne la coordinatrice. « C’est surtout l’isolement qui les peine, mais les résidents comprennent le fait que l’on ait fermé les visites. Même si c’est douloureux de se sentir isolés, ils se rendent compte que c’est pour leur bien. »

Inspirer la solidarité

La coordinatrice espère que son appel soit diffusé le plus largement possible. « Et que ça donne des idées à d’autres personnes ! Je voudrais que ce ne soit pas uniquement dédiés aux résidents des Ursulines, mais que ça fasse tache d’huile pour d’autres maisons de repos, pour amener la solidarité auprès des résidents ».

De nombreuses personnes ont salué cette belle initiative, et plusieurs s’en sont déjà inspiré pour écrire à destination d’autres maisons de repos du pays.

L’adresse à retenir : « Aux résidents de la maison de repos et de soins « Aux Ursulines », 6 rue des Ursulines à 1000 Bruxelles. » Le personnel de la maison se chargera de distribuer le courrier auprès des résidents.