Une mère et son fils vainquent leurs cancers ensemble

Ph. Facebook

En l’espace de quelques mois, Vici Ribgy et George, son fils, apprennent qu’ils sont tous les deux atteints par des cancers. Mais quatre ans plus tard, ces deux Britanniques ont finalement vaincu la maladie et sont complètement guéris.

En automne 2016, alors qu’elle avait 40 ans, Vici Ribgy a été diagnostiquée avec un cancer colorectal de stade 4. Le sort s’acharne sur cette famille, puisque quatre mois plus tard seulement, on diagnostique à son fils George une leucémie, comme l’explique la maman: « Quand je suis tombée malade, j’étais sous le choc et ma première pensée a été pour mes garçons. Quand George a été diagnostiqué, le sol s’est dérobé sous mes pieds une seconde fois. »

La maman et son fils commencent donc des traitements particulièrement lourds, notamment de la chimiothérapie et différentes opérations. Après trois ans et demi de soins à l’hôpital, les deux patients sont désormais complètement guéris et peuvent reprendre le cours de leur vie. « Tu penses que ce jour n’arrivera jamais. Une certaine routine s’installe, ponctuée par des rendez-vous à l’hôpital et puis, en une fois, tu peux recommencer à planifier des vacances sans t’inquiéter », raconte Vici.

 

Thank you to Vici Rigby for sending us her son’s video to share. “This is George Rigby age 7, who rang the bell at Worcester Royal Hospital this week after three years of treatment for Acute Lymphoblastic Leukaemia. I’m his Mom!”Congratulations George! Love and best wishes to you all 🔔♥️🎉#celebratingmilestones

Posted by End of Treatment Bells on Saturday, February 29, 2020

Happy ending 

Suite à la guérison de Vici, la famille a décidé de déménager près de Birningham, à près de 570 kilomètres de leur maison précédente. Malgré la distance, George, qui n’était, à l’époque, pas complètement guéri, a continué à aller dans le même hôpital. « Le personnel de l’hôpital de Worcester était exceptionnel. Les soins étaient parfaits et c’est pour cette raison que l’on ne voulait pas transférer George. Nous sommes vraiment reconnaissants, il s’agit d’une deuxième famille pour nous’, témoigne la maman reconnaissante.

Si le quotidien n’a pas toujours été facile ces dernières années, l’avenir s’est désormais éclairci pour Vici et son petit garçon. Le personnel de l’hôpital a d’ailleurs adressé un message aux Rigby: « Cela a été un réel plaisir de prendre soin de George et de sa famille durant ces trois dernières années. George a été très courageux durant son traitement. Il déborde d’énergie et ne se plaint jamais. Il joue au foot, va à la piscine et est très bon élève à l’école. Ils ont traversé de nombreuses épreuves, mais c’est génial d’assister à une fin heureuse, malgré les moments difficiles. »