Une girafe secourue après que quelqu’un ait mis un pneu autour de son cou

Le personnel d’un parc animalier du Kenya a dû intervenir pour sauver une girafe: elle se promenait avec un pneu coincé autour du cou.

La girafe, qui vit au Sheldrick Wildlife Trust à Haller Park, au Kenya, s’est retrouvée dans une malheureuse situation. Sans que l’on sache comment, elle s’est retrouvée avec un pneu coincé autour de son cou. Il était là depuis si longtemps que le pauvre animal avait une blessure liée au frottement.

Le souci, c’est que les girafes sont l’une des espèces les plus difficiles à anesthésier. L’intervention nécessite une équipe aguerrie. Rob Brandford, directeur exécutif du parc, a donné quelques explications sur le sauvetage de l’animal. «Nous n’avons connaissance d’aucun incident antérieur concernant le traitement de girafes pour des blessures causées par des pneus, bien que nos équipes aient traité 95 girafes à ce jour pour des blessures au collet. Mais nous pensons que ce pneu a été jeté comme déchet, et n’a pas été utilisé comme piège. Des équipes du Sheldrick Trust et du Kenya Wildlife Service ont ensuite utilisé des cordes pour la guider doucement vers le sol afin qu’elle ne se blesse pas, y compris son cou, car un traumatisme ou une mauvaise position pourrait être mortelle.»

The rubbish humans carelessly generate can have a catastrophic impact on animals, as this female giraffe can attest…

Posted by Sheldrick Wildlife Trust on Saturday, February 29, 2020

Les girafes ne peuvent être sous anesthésie trop longtemps, car, entre autres raisons, le produit modifie leur capacité à pomper le sang autour de leur corps.

L’équipe a coupé le pneu avant de nettoyer soigneusement la plaie, de la désinfecter puis de la recouvrir d’un spray antibiotique et d’argile verte, une substance naturelle qui facilite la cicatrisation. Elle a également reçu un antibiotique à action prolongée.