Florence Foresti de retour sur scène après la polémique des César

AFP / B. Guay

L’humoriste est remontée sur scène, à l’Olympia de Paris, quelques jours après la cérémonie mouvementée et très controversée des César 2020. Visiblement émue, Florence Foresti jouait son dernier spectacle, « Epilogue », au profit de l’association Woman Safe qui aide les femmes victimes de violences.

Florence Foresti est remontée sur la scène de l’Olympia, neuf jours après la cérémonie houleuse des César 2020, marquée par la polémique autour de Roman Polanski.  Après le sacre de Roman Polanski, accusé de viols et de violences sexuelles, comme meilleur réalisateur pour son film « J’accuse », Florence Foresti n’était pas remontée sur scène, se disant « écœurée ».

Depuis, réactions, commentaires, critiques et insultes en tous genres fusent sur les plateaux comme sur les réseaux. C’est donc avec beaucoup de joie et d’émotions que Florence Foresti a retrouvé son fidèle public.

«  Je ne vais pas pleurer quand même »

« J’avais besoin de jouer devant un vrai public, ça me fait super plaisir », a-t-elle lancé à peine arrivée sur scène. Une déclaration suivie d’une ovation. L’émotion était en effet palpable, rapporte le Parisien, sur scène comme dans la salle.

« Vous êtes un public généreux et courageux. Vous avez bravé la peur du coronavirus. Ne riez pas trop fort, gardez le rire en bouche, ou dans le coude », poursuit l’artiste. Saisie par l’émotion, Florence Foresti a quitté la scène quelques secondes pour se ressaisir en coulisses. «  Je ne vais pas pleurer quand même », a-t-elle déclaré dans un sourire, en revenant sous les projecteurs.

Frédéric Beigbeder hué

L’artiste donnait une représentation de son dernier spectacle, « Epilogue », au profit de Woman Safe. Depuis 2014, Florence Foresti est la marraine de cette association qui défend les femmes victimes de violences. Durant le spectacle, l’humoriste ne s’est pas empêchée de glisser quelques références à la polémique de ces derniers jours. Et, notamment, à l’un de ses détracteurs : Frédéric Beigbeder.

Beigbeder s’en est violemment pris à Florence Foresti, dans un billet au vitriol déballé sur Europe 1. Ainsi, durant l’un de ses sketches, lorsque l’humoriste montre différentes coupes de cheveux depuis son smartphone, apparaît soudainement une photo de Beigbeder.

La salle s’est alors mise à crier « houuu » et à siffler bruyamment. « Tiens, ce n’est pas moi là, je n’ai jamais eu de barbe », commente simplement Foresti. Une chose est sûre, l’artiste est définitivement de retour. Et si elle a pu être marquée par une cérémonie difficile, rien ne lui enlèvera son piquant et son franc-parler.