Quelques sorties à retenir, entre design, photos et tapisserie

Entre design, archéologie, expositions photo et art monumental, il y aura un peu de tout pour assouvir vos goûts éclectiques ces prochains jours. 

Design à tous les étages

Photo Collectible

Les amateurs de design ont rendez-vous, jusqu’au 8 mars, au Vanderborght building à Bruxelles pour y découvrir la troisième édition de Collectible. Organisé conjointement par le ADAM (Brussels Design Museum), le CID (centre d’innovation et de design au Grand-Hornu) et le Design Museum Gent, cet événement propose une sélection de leurs collections de design.

Le thème de cette année : la couleur dans le design. « Tout comme les couleurs d’une œuvre d’art peuvent produire une certaine ambiance, les couleurs d’un bâtiment, d’une pièce ou d’un objet du quotidien peuvent influencer profondément la manière dont ils sont perçus », expliquent les organisateurs.

Le meilleur du design contemporain y est à découvrir au travers de galeries établies ou émergentes ainsi que des studios de design.

Dans les sous-sols d’Anvers

L’exposition « Onder de Leien, een gracht vol schatten » s’est ouverte à Anvers au Felixatelier, affichant 150 trouvailles archéologiques. Celles-ci ont été dénichées à l’occasion de travaux sur le site du Kipdorp, notamment lors de la construction de deux tunnels et d’un parking sous-terrain.

Il s’agit principalement d’objets du quotidien avec pour pièce principale, une épée de luxe du 16e siècle, à la lame incurvée. Pour les Anversois, l’enceinte était un lieu de rencontre et un espace public attractif.

Les fouilles ont révélé une foule d’objets de la vie quotidienne de l’époque, que l’on découvre sous toutes ses facettes. Beaucoup d’objets à usage militaire ont également été retrouvés en raison des nombreux sièges qui ont eu lieu à cet endroit

Art Business

Photo Thierry Dubrunfaut

Pour fêter ses 125 ans, la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) a souhaité mettre en avant la diversité et le potentiel esthétique du monde des affaires belge. Le résultat est présenté dans l’exposition « When Business meets Art » du photographe Thierry Dubrunfaut qui veut ainsi offrir une perspective unique sur le monde des affaires.

Les 36 photos que M. Dubrunfaut utilise pour l’exposition sont à la fois récentes et plus anciennes. L’artiste offre une autre vision de l’industrie, du commerce, de l’architecture, des services et de la construction. L’expo est à découvrir jusqu’au 1er avril à Bozar. Elle sera également présentée à Mons du 23 avril au 1er juin et à Gand du 29 août au 28 septembre.

Tapisserie XXL

Photo Elen Braga

L’artiste brésilienne Elen Braga suspendra une tapisserie de 120 m² devant l’arcade centrale de l’arc de triomphe du parc du Cinquantenaire à Bruxelles l’après-midi du dimanche 8 mars, journée internationale pour les droits des femmes.

Cet auto-portrait monumental de 24 mètres de haut représente plus de 2.184 heures de travail, réalisées entre le 26 octobre 2018 et le 30 janvier 2020.

L’artiste Elen Braga vit actuellement à Bruxelles. Ses réalisations, souvent démesurées, touchent à l’absurde pour explorer les processus de constructions-narrations qui influencent la force, l’ambition, la futilité ou la résilience de la personne humaine. Cette œuvre intitulée « Elen Ou Hubris » représente l’image d’une femme en position debout sur un piédestal.