Daniel Craig pourrait finalement renfiler le costume de James Bond

AFP / A. Weiss

Stop ou encore? Alors que Daniel Craig semblait décidé à ce que « No Time To Die » soit son dernier James Bond, il pourrait avoir changé d’avis, selon la presse britannique.

« Je préférerais me tailler les veines que de rejouer James Bond ». Ces mots forts avaient été tenus par Daniel Craig en 2015 suite au tournage de « Spectre ». Quelques années plus tard, l’acteur britannique change finalement d’avis et est prêt à reprendre du service pour sa Majesté. « Ce n’aurait pas de sens de m’en excuser. Cette remarque est venue deux jours après la fin du tournage. On m’a demandé si j’avais encore envie d’en faire un et j’ai dit clairement non », déclarait-il en 2017 au moment de renfiler le costume de James Bond pour la cinquième fois.

Cette fois, c’était la Der des Ders, assurait-il. « No Time To Die » sera son dernier James Bond et l’agent de 007 devra se trouver un nouveau visage pour les prochains épisodes de la saga. À moins que l’acteur britannique ne prolonge finalement pour un film supplémentaire et le plus grand bonheur des fans? C’est en tout cas ce que suggère la presse britannique.

Une prolongation en cas de succès commercial ?

Selon The Sun, Daniel Craig aurait demandé au service de relation publique du film de ne pas insister sur le fait que « No Time To Die » soit son dernier James Bond. « Je ne pense pas que Daniel en ait fini avec James Bond, peu importe ce qu’il clame », explique une source proche du tournage au tabloïd. « Il est dans la même position qu’il y a quatre ans, quand Spectre est sorti. Il disait également haut et fort qu’il en avait fini avec ce personnage et, avec le temps, ce n’était plus le cas ».

Avant de conclure. « Tout dépendra de comment ‘No Time To Die’ est reçu par le public et s’il peut devenir le film le plus rentable de la série. S’il le devient, je pense que Daniel signera pour un film supplémentaire ».

Pour rappel, la première mondiale du 25e épisode de la saga a été repoussée au 12 novembre au Royaume-Uni et au 25 novembre aux Etats-Unis à cause du coronavirus.