PHOTOS. Ce chef japonais créée des œuvres d’art avec des légumes

Ph. Instagram

Takehiro Kishimoto est chef le jour et Instagrammeur de sculpture alimentaire la nuit. Et son travail attire un énorme public sur les réseaux sociaux.

Le chef japonais, basé à Kobe, pratique depuis longtemps le mukimono – l’art japonais de sculpter les aliments pour en faire des éléments décoratifs. Mais ce n’est que lorsqu’il a découvert la version thaïlandaise de la sculpture sur fruits et légumes qu’il a fait passer sa passion au niveau supérieur.

« Je crée de beaux légumes décoratifs au travail et j’ai moi-même étudié la sculpture thaïe », explique Takehiro à CNN Travel« Je suis attiré par les belles couleurs de la nature. »

Un art traditionnel

La sculpture sur fruits thaïlandaise est un art traditionnel qui existe depuis des siècles, et qui trouve son origine dans les foyers royaux. Bien que considéré comme une forme d’art mourant, il est toujours largement pratiqué en Thaïlande et souvent exposé dans des restaurants et des événements.

« Le mukimono se fait à l’aide d’un couteau de cuisine tandis que la sculpture thaïlandaise est créée à l’aide d’un couteau fin et pointu», explique Takehiro. « J’utilise exclusivement un couteau à découper thaï. »

De nombreux abonnés

Le chef a créé le compte Instagram Gaku Carvingi en 2016 pour documenter son parcours de sculpture alimentaire. Il a depuis accumulé plus de 280.000 abonnés et a été présenté par divers médias.

Mais que deviennent ces légumes décorés par la suite ? Est-on en droit de se demander. Takehiro mange toujours ce qu’il sculpte, « principalement sous forme de tempura », explique-t-il encore à CNN Travel.