Le PEB, l’arme belge pour réduire les émissions de CO2 des logements

Ph. Unsplash

Objectif C à Bruxelles, A en Wallonie : le certificat PEB (Performance Energétique des Bâtiments) va devenir de plus en plus exigeant. Le but est de réduire drastiquement les émissions de CO2 de nos logements.

Limiter les réchauffements climatiques exige des mesures fortes. En Belgique, le législateur a décidé d’agir sur le logement afin d’atteindre les objectifs qui lui ont été assignés. Un choix qui s’explique par le poids non négligeable du secteur dans les émissions de C02 du pays, qui pèse pour près de 40% du total (et pas loin de 70% à Bruxelles).

LE PEB, l’outil de référence

Le certificat PEB évalue la performance énergétique des bâtiments, dans des conditions d’utilisation et de climat standardisées au niveau européen. La méthode de calcul évalue, entre autres, l’isolation thermique et des systèmes des chauffages et ventilation. Le certificat classe chaque logement de A à G.

La région bruxelloise souhaite voir tout son parc résidentiel afficher un PEB C en 2050. D’ici 2025, chaque bâtiment de la région devra disposer de son certificat PEB. Il servira de base à un plan d’amélioration du bâtiment. Ensuite, les propriétaires devront faire des travaux d’amélioration tous les cinq ans. Le propriétaire se verra remettre une liste des mesures prioritaires. Généralement, l’isolation de la toiture et le changement des châssis de fenêtre font partie des premières choses à faire pour limiter l’empreinte énergétique d’un bâtiment. C’est aussi ce qui garantit le meilleur retour sur investissement à l’occupant des lieux, qui devrait alors voir sa facture de chauffage diminuer. L’isolation des murs et des sols, le changement du système de chauffage, font partie des autres mesures qui devront être envisagées.

La Wallonie s’est, elle, fixé un objectif encore plus ambitieux. Tous les bâtiments devront atteindre le niveau A d’ici 2050. L’installation de systèmes d’isolation très performants nécessitera l’installation de système de ventilation tout aussi efficace. Il faudra également prévoir de la production d’énergie renouvelable pour prétendre à un tel niveau de certification. Toutes ces mesures risquent de pousser les prix à la hausse. L’objectif sera ensuite de récupérer cet investissement initial via des factures allégées. Peu après l’annonce de ces mesures, l’asbl Maison Active déplorait toutefois que trop d’attention soit accordé à la production d’énergie, et trop peu à l’isolation globale des bâtiments.

Des conséquences sur le marché immobilier

Pour nombre d’acheteurs, le cachet et le prix d’un logement étaient jusqu’ici le critère numéro un pour choisir un logement. Les nouvelles règles de PEB vont avoir un impact sur le marché immobilier. La plupart des experts du secteur s’attendent à voir la valeur des logements mal isolés stagner. Les analystes du réseau d’agences immobilières ERA notait dans son rapport 2019 qu’un bon PEB est «devenu aujourd’hui un réel argument de vente». Le double vitrage et l’isolation sont les postes donnant le plus de valeur au bâtiment.

Comment obtenir le certificat PEB

Seul un certificateur agréé par la Région peut délivrer des certificats de performance énergétique. Le certificateur remettra son bilan après une visite du bâtiment et le relevé des caractéristiques énergétiques (matériaux utilisés, isolation…). Le certificat restera valable dix ans.

De nombreuses primes

De nombreuses primes existent pour aider les particuliers à améliorer l’efficacité thermique de leur logement. Ce montant est généralement proportionnel au revenu du ménage, et ne peut excéder 90% de la valeur totale de l’investissement à Bruxelles et 70% en Région wallonne. Le système dépend de divers critères, qui varient selon que l’on se trouve à Bruxelles ou en Wallonie. Dans la région capitale, les primes sont gérées par Bruxelles Environnement. En Wallonie, il faut se tourner vers la Région, après avoir reçu une visite de l’auditeur logement. Toutes sortes de primes existent, concernant l’isolation, le vitrage, la production d’énergie…