Une méthode radicale contre les coups de klaxons abusifs

La ville indienne de Bombay est parfois considérée comme la capitale mondiale du coup de klaxon intempestif. La police locale a trouvé une solution efficace pour y mettre un terme.

Nulle part au monde, le feu ne passe au vert plus vite quand les automobilistes klaxonnent pour faire part de leur mécontentement. A Bombay, c’est même désormais l’inverse à certains feux : plus les automobilistes klaxonnent, plus le feu tarde à passer au vert.

Concrètement, les forces de l’ordre ont installé des sonomètres près des feux les plus problématiques. Dès que le niveau sonore dépasse les 85 décibels, le feu reste rouge 90 secondes de plus. «Sentez-vous libre de klaxonner, si ça vous est égal d’attendre», conclut une vidéo humoristique tournée par la police.

Selon le monde, ce dispositif, qui ne concerne que quelques carrefours pour le moment, pourrait être généralisé si rien ne change. Bombay est la quatrième ville la plus embouteillée au monde, selon l’indice de trafic TomTom, avec des conducteurs qui passent en moyenne huit jours et dix-sept heures dans la circulation chaque année. Dans ce contexte, la pollution sonore (liée aux moteurs et aux coups de klaxon), est un véritable poison.