Qui est Naomi Seibt, la jeune Allemande surnommée l’anti Greta Thunberg?

Ph. Belga-Facebook

Naomi Seibt, une jeune Allemande de 19 ans, s’est fait connaître sur la toile grâce à son discours qu’elle décrit comme « climato-réaliste ».

« L’homme surestime sa puissance s’il pense que ses pailles en plastique ont un impact sur le climat », « le climat est bien trop compliqué pour être prédit par un modèle créé sur ordinateur », « ce qui est dangereux, c’est que nous faisons de vraies politiques sur base d’une science fictionnelle, cela ne marche pas ». Toutes ces phrases ont été prononcées il y a dix jours par Naomi Seibt, une militante allemande de plus en plus connue dans son pays, mais aussi en Europe, pour ses prises de position sur le changement climatique.

Cette jeune femme de 19 ans se qualifie comme « climato-réaliste », c’est-à-dire que, pour elle, on surestime l’impact de l’homme sur le changement climatique. Proche de l’Alternative für Deutschland, un parti d’extrême droite allemand, Naomi Seibt détient une chaîne YouTube dans laquelle elle prêche sa parole.

« I want you to think »

Il n’a pas fallu longtemps pour que la presse la surnomme l’anti Greta Thunberg, une appellation qu’elle n’apprécie pas. « Cela suggère que je suis moi-même une marionnette endoctrinée », déplore-t-elle. Cela ne l’empêche cependant pas de jouer le jeu de la comparaison, notamment dans sa vidéo « I want you to think » (je veux que vous réfléchissiez). Un titre prenant le contre-pied du « I want you to panic » (je veux que vous paniquiez) lancé par la militante suédoise à Davos en 2019.

Naomi Seibt fait également partie du groupe de réflexion conservateur « Institut Heartland ». Basé outre-Atlantique, ce groupe défend notamment le droit des fumeurs en minimisant les liens entre le tabac et ses effets négatifs sur la santé. Avec ses 12.000 followers sur Facebook et 50.000 abonnés sur YouTube, Naomi Seibt est encore loin d’avoir la notoriété de Greta Thunberg qui compte notamment près de dix millions d’abonnés sur Instagram.