Des scientifiques découvrent un animal qui n’a pas besoin d’oxygène pour vivre

Ph. Twitter

Des scientifiques ont découvert un étrange parasite qui n’a pas besoin d’oxygène pour vivre, une première dans le milieu animalier.

C’est une découverte surprenante réalisée par des scientifiques israéliens et publiée dans la revue PNAS. Ces derniers ont en effet découvert le premier animal qui n’a pas besoin d’oxygène pour vivre. Son nom? Henneguya salminicola, un parasite composé de seulement dix cellules et semblable à des minuscules méduses.

Le parasite a été retrouvé à l’intérieur du tissu musculaire d’un saumon. Les scientifiques ont découvert qu’il n’avait pas besoin d’oxygène pour vivre car il n’a tout simplement pas de génome mitochondrial. « On pensait que la respiration aérobie (utilisant l’oxygène, ndlr) était omniprésente chez les animaux, nous pouvons maintenant confirmer que ce n’est pas le cas », explique Dorothee Huchon, zoologiste à l’Université de Tel-Aviv. « Notre découverte montre que l’évolution peut aller dans des directions étranges. La respiration aérobie est une source majeure d’énergie, et pourtant nous avons découvert un animal qui a abandonné cette caractéristique cruciale ».

De nouvelles analyses nécessaires

S’il a déjà été prouvé que des organismes, comme certaines espèces de champignons, perdent leur capacité à respirer avec le temps, on ne savait par contre pas que cela pouvait également être le cas pour des animaux. « Nous ne savons pas encore clairement comment le parasite génère de l’énergie », poursuit Dorothee Huchon. « Il la puise peut-être dans les cellules de poissons environnants, ou il a peut-être un type de respiration différent sans oxygène », conclut-elle.