Alerte jaune sur les routes: Neige, pluie et conditions glissantes

BELGA /T. ROGE

La journée de mercredi a débuté sous quelques flocons de neige, parfois fondante, et la pluie. La nébulosité restera variable à abondante avec des averses hivernales, prévoit l’Institut royal météorologique (IRM). Pluie, grésil, accumulation de neige ou neige fondante, le ciel sera voilé toute la matinée.

L’IRM lance une alerte jaune aux conditions glissantes pour la journée de mercredi et le début de la nuit, principalement en provinces de Liège et du Luxembourg. En Basse et Moyenne Belgique, il faudra d’abord s’attendre à de la neige ou de la neige fondante, puis à de la pluie, de la neige fondante ou du grésil. En Haute Belgique, la neige s’installera, avec une accumulation dépendant de l’altitude: de deux à cinq centimètres entre 400 et 500 mètres d’altitude, de quatre à dix centimètres au-dessus de 500 mètres d’altitude. Les cumuls seront irréguliers, en fonction de la trajectoire de ces averses. Quelques plaques de glace pourraient également se former mercredi matin et la nuit prochaine. Dans les autres provinces du pays, l’alerte jaune est cantonnée à la matinée, jusque 10h00 environ.

En cours d’après-midi, la situation s’améliorera lentement à partir de l’ouest, avec un temps plus sec et des éclaircies plus fréquentes. Les maxima seront compris entre 0°C en Hautes Fagnes et 6°C sur l’ouest du territoire. Le vent sera modéré et parfois assez fort avec des rafales de 50 à 60 km/h.

Le soir, le centre et l’est du pays connaîtront les dernières averses de pluie, de grésil ou de neige fondante en Basse et Moyenne Belgique et de neige ou de neige fondante en Haute Belgique. Il fera ensuite plus sec. Une nouvelle perturbation abordera toutefois le pays par le sud-ouest en seconde partie de nuit, entraînant probablement de la pluie ou de la neige fondante. Les minima seront compris entre -5°C en Hautes Fagnes, +1°C sur le centre et +3°C au littoral. «Il faudra donc se méfier de la formation de plaques de givre ou de glace en certaines régions», conclut l’IRM.