Un porno tourné dans une bibliothèque publique durant les heures d’ouverture

Aux Etats-Unis, la police de Santa Monica a ouvert une enquête après la diffusion d’une vidéo pornographique tournée durant les heures d’ouverture d’une bibliothèque publique.

L’actrice porno Ellie Ellish et la plateforme PornHub font actuellement l’objet de vives critiques après la diffusion d’une vidéo pour adultes tournée au milieu des livres, dans les allées de la bibliothèque publique Ocen Park Branch, située à Santa Monica, en Californie.

Un porno dans la biblio

La séquence d’une cinquantaine de minutes montre un couple se balader dans les rue puis entrer dans l’établissement. Alors que des personnes cherchent des livres et travaillent dans le calme de la bibliothèque, l’actrice et son partenaire, qui n’est pas identifié,  s’aventurent dans les allées pour s’adonner , à l’abri des regards, à des pratiques sexuelles diverses et variées.

« Si vous voulez faire du porno, restez dans les hôtels »

Mis en ligne sur la plateforme de vidéos pornos PornHub, la séquence a rapidement fait réagir certains habitants de Santa Monica. « Un enfant aurait pu entrer dans la bibliothèque et se retrouver au milieu de ça. Les enfants n’ont pas besoin d’être exposés à cela. Si vous voulez faire du porno, restez dans les hôtels », a raconté un parent inquiet.

Durant le tournage à l’intérieur de la bibliothèque, personne n’a été témoin direct des faits et le personnel ne s’est douté de rien. Aucune plainte n’avait donc été déposée. La ville a indiqué qu’elle était « profondément touchée » d’apprendre que le tournage d’un porno avait eu lieu dans la bibliothèque. « Le sexe dans les espaces publics est interdit par la loi et le département de police de Santa Monica va se pencher sur cet incident », ont déclaré les autorités locales en précisant qu’une enquête avait été ouverte.

Des cas similaires en Belgique

Plus proche de chez nous, en septembre dernier, une vidéo porno «Jacquie et Michel» avait été tournée en pleine rue, de jour, à Bruxelles. Dans un autre contexte, en 2015, un couple avait eu des relations sexuelles devant les autres passagers à l’intérieur d’un bus sur la ligne TEC Liège-Fléron. L’homme et la femme avait finalement écopé de peines de 10 mois et 7 mois de prison ferme avec amendes.