Le gaspillage alimentaire dans le monde pourrait être deux fois plus important que prévu

AFP / M. Medina

Selon une nouvelle étude néerlandaise, le gaspillage alimentaire dans le monde pourrait être deux fois plus important que ce que l’on imaginait.

Selon un rapport l’Organisation des Nation unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) publié en 2011, entre 25 et 30% de la nourriture produite annuellement pour la consommation humaine – soit environ 1,3 milliard de tonnes – sont perdus ou gaspillés. Des données encore confirmées l’année dernière par le GIEC.

Le chiffre, déjà colossal, pourrait pourtant être deux fois inférieur à la réalité. C’est en tout cas ce qu’avancent des chercheurs néerlandais de l’université de Wageningen. Pour arriver à cette conclusion, ils ont comparé la quantité de nourriture produite dans le monde et celle qui était effectivement consommée, cette dernière donnée étant mesurée en kilocalories.

De 214 kcal à 517 kcal !

Et les scientifiques ont découvert qu’une personne moyenne gaspillait 527 kcal par jour, soit environ un cinquième de la moyenne nécessaire pour qu’un homme se maintienne en bonne forme (environ 2.500 kcal). C’est plus de deux fois plus que les 214 kcal initialement estimées par le FAO! « Le problème est bien pire que ce que l’on imaginait. J’espère que cela va réveiller les gens », explique à New Scientist Monika van den Bos Verma, en charge de l’étude.

Sans surprise, les pays riches gaspillent plus que les pays pauvres. Mais Mme van den Bos Verma craint que les pays pauvres se développent de la même manière que les pays riches par rapport au gaspillage alimentaire, ce qui pourrait poser un problème supplémentaire dans le futur.

Cette étude ne concerne que 67% de la population mondiale et n’inclut pas plusieurs pays gaspilleurs, comme les Etats-Unis.